Médiation et culture chorégraphique

Faire découvrir la diversité de la création, faire naître des émotions, enrichir un vocabulaire, développer une sensibilité, aiguiser le sens de la critique … sont les composantes essentielles de la politique d’éducation artistique et culturelle portée par le CCNN. En partenariat avec les équipes pédagogiques des établissements, il organise de nombreuses actions artistiques pour sensibiliser les publics scolaires à la danse. Celles-ci se déclinent sous la forme de parcours chorégraphiques adaptés à chaque groupe, allant de l’intervention théorique à la pratique en passant par la rencontre des œuvres. Grâce aux dispositifs soutenus par les collectivités et l’Etat : Théâtre et danse à l’école, Grandir avec la Culture,  Danse au bac … Le CCNN transmet l’idée d’une danse ouverte aux autres et au monde.

A L’ECOLE

Tous petits, et déjà invités dans la danse. Pour les élèves des écoles nantaises, le CCNN a imaginé des parcours de découverte et de pratique autour de deux propositions artistiques d’Ambra Senatore : Pas au tableau pour les primaires fait écho à Petits Pas pour les maternelles.

 

AUTRES PROJETS

Vivre la danse

Accompagner et soutenir des projets qui irriguent la danse. Imaginé par Cédric Cherdel, de la Cie Uncanny, ce parcours de découverte autour de la danse est éprouvé par quatre classes de primaire, pendant une semaine. Lors de cette immersion, la danse se dévoile sous toutes ses formes, à chaque instant ! Le CCNN s’inscrit dans Vivre la danse, en apportant Pas au Tableau dans les classes.



Petit Pas

Petite pièce courte pour deux danseurs, présentée… dans la classe ! Vincent Blanc et Lise Fassier entremêlent paroles et mouvements dans une histoire qui se danse, ou une danse qui se parle. Après un temps d’échange avec les interprètes, les enfants sont invités à de joyeux jeux chorégraphiques.

 

Pas au tableau

Un danseur fait de la classe son aire de jeu. Et du tableau, son support. Sept mots y sont inscrits, sept contraintes, sept élans, pour susciter le geste, réveiller la créativité, et entrer dans un imaginaire chorégraphique débridé. Un exercice tout sauf scolaire !

 

Jeunes critiques artistiques – Classe APAC / Canopé

Ressentir, poser un regard et le partager. Françoise Laboux guide une classe de primaire vers une démarche journalistique. La danse devient matière à écrire et mettre des mots sur Cendrillon, opéra chorégraphié par Ambra Senatore. Interviews, répétitions, atelier du regard rythment ce projet.

 

Séminaire des enfants

En juin 2019, deux journées seront dédiées aux écoliers des dispositifs EAC, pour créer un espace de rencontre et de partage autour de la danse. S’y retrouveront une classe de l’école Jacques Tati et une de Léon Say, qui, après avoir accueilli Pas au tableau, ont dansé et échangé par correspondance. Deux classes de l’école Jacques Prévert et celle du dispositif Vivre la danse les rejoindront.

 


AU COLLÈGE

Parcours, projet, itinéraire sont autant de possibilités pour amener les collégiens de Nantes et de la région à goûter, tester, s’immerger dans la danse. Au plus près des artistes, les adolescents abordent autrement la question de la création chorégraphique.

Moi tout seul et nous ensemble – Châteaubriant

Après avoir formé les enseignants et artistes lors des rencontres nationales Théa proposées par l’OCCE, le CCN invite Elisa Ferrari, interprète d’Ambra Senatore, à accompagner huit classes de cycle 3 dans des ateliers de pratique.

Collège Gutenberg – St Herblain et Collège Le Bon Conseil – Nantes

Autour d’A Posto d’Ambra Senatore, présenté cette année à l’Opéra Graslin, un parcours est proposé aux collégiens de 4ème et 3ème . Préparer le regard, expérimenter, ressentir et mettre des mots sont au cœur des ateliers proposés avant et après le spectacle.

Dans le cadre du dispositif Grandir avec la culture du département de la Loire Atlantique.

Collège Sophie Germain

Itinéraire autour de Cendrillon – Angers Nantes Opéra – Musée des Arts de Nantes. 10 classes de collèges de Nantes et/ou d’Angers marcheront dans les pas de Cendrillon, l’opéra de Jules Massenet chorégraphié par Ambra Senatore. Cet itinéraire transdisciplinaire multiplie les entrées : rencontre avec les chanteurs, ateliers avec les danseurs, exposition de Jules Grandjouan sur Isadora Duncan, figurent parmi les nombreux rendez-vous prévus qui sont autant d’incitations à entrer dans l’œuvre.

Dans le cadre du parcours de Réseau d’Éducation Prioritaire.

 


AU LYCÉE

Qu’ils soient apprentis journalistes, boulangers ou danseurs amateurs, les lycéens plongent avec toute l’effervescence de l’adolescence dans la matière «danse». Le CCNN les accompagne dans chacune de leur découverte – spectacles, ateliers, rencontre d’artistes, de leurs projets de classe et leur création de spectacles.

Danse au BAC – Lycée St Dominique – Saint Herblain

Missionné par la DRAC pour accompagner la formation Danse au bac – proposée de la seconde à la terminale, le CCN met à disposition des enseignants et des élèves de Saint-Dominique son savoir-faire : des ateliers de pratique bien sûr, mais aussi l’accompagnement de leurs projets, et des interventions sur la culture chorégraphique.

 

Parcours autour de Petrouchka – ONPL Orchestre National des Pays de la Loire

Le CCNN se joint à l’ONPL pour accompagner lycéens et apprentis dans un projet pluridisciplinaire autour de l’œuvre de Petrouchka, d’Igor Stravinski. Un atelier sur la théâtralité du corps leur permettra d’explorer par le sensible la gestuelle du ballet, et de transposer leurs gestes du quotidien dans les situations évoquées dans la pièce. Un stage de formation inscrit au PAF sera également proposé aux enseignants.


Pour Ambra Senatore, la mise en partage de sa danse et de sa gestuelle chorégraphique peut aussi bien se faire à des danseurs pros, ou en formation qu’à des amateurs. Qu’ils soient débutants ou aguerris, les élèves d’écoles de danse de Rezé ou St Sébastien sur Loire, partageront avec la chorégraphe des pas, des mots et des pièces de son répertoire.
 


École Municipale de Musique et Danse – Rezé

Profitant de la venue d’Ambra Senatore à La Soufflerie de Rezé, le CCNN, en partenariat avec l’école municiple de musique et de danse, invite élèves de l’école et danseurs amateurs à un cycle d’ateliers : l’un, à destination de l’atelier chorégraphique de l’EMMD, autour de la gestuelle de la chorégraphe ; l’autre, pour les classes d’éveil et d’initiation de l’école, autour de la pièce Petits Pas.

 

 

 

 

 

 

Le Arts Circuits la danse en mouvement – St Sébastien-sur-Loire

Après un premier atelier l’an dernier sur la gestuelle d’Ambra Senatore, qui a permis aux danseurs d’Arts Circuits de découvrir une véritable dynamique artistiqu et et humaine, le CCNN renouvelle l’expérience cette année à Saint-Sébastien-sur-Loire.

 

 


Investir des espaces insolites, aller vers un public espacé de la culture, lui rendre visite en dansant, créer une parenthèse poétique et artistique dans le quotidien reste un désir, un plaisir de partager des moments intimes, privilégiés et inattendus. Ambra Senatore défend l’idée d’une danse ouverte aux autres et au monde, pour tous et avec tous.
 
 

ESEAN – Établissement de Santé pour Enfants et Adolescents de la région nantaise

Le CCN fait entrer la danse dans l’hôpital pour tenter d’injecter un brin de poésie dans le quotidien des enfants, de leurs familles et du personnel soignant.

– Avec En Échange, la danse se faufile partout. Deux danseurs s’engagent dans des bulles intimes, amorcées autour d’un souvenir, d’un rêve, d’une parole.

Petits Pas, forme spectaculaire nomade, s’adresse aux plus jeunes, et à leur famille.

Pas au Tableau s’invite dans les classes de l’hôpital. Une drôle de leçon, sous forme de jeu chorégraphique !

 

Centre Médico-Psychologique Infanto Juvénile – CHU de Nantes

L’aventure dansée se poursuit avec nos voisins du service infanto-juvénile du CHU. Pensé en équipe, ce projet est l’occasion pour six jeunes de découvrir de nouvelles possibilités de relation, de goûter au plaisir d’une danse sensible, ouverte sur d’autres disciplines.

 

 

ORPAN – Office des Retraités et des Personnes Âgées de Nantes

Goûter encore et toujours au plaisir du mouvement, saupoudrer son quotidien de danse, prendre le temps de se rencontrer autrement avec un cycle de quatre ateliers de pratique de danse, qui ravivent des gestes teintés d’une mémoire humaine, chargés des traces précieuses de la vie. Le groupe est également invité à voir des spectacles du festival Trajectoires.

 

 


Le CCNN développe une vraie relation avec les quartiers qui l’environnent. Loin de proposer des actes artistiques isolés, il s’agit de construire une relation durable et de qualité entre le territoire, l’artiste et l’acte artistique. A l’écoute des acteurs de terrain, le CCNN imagine des parcours culturels cohérents, des venues qui s’inscrivent dans le temps long, des ponts tissés entre des publics divers. Avec un seul souhait : faire que la danse soit ce moyen d’être attentif, à l’écoute, dans le partage et la créativité.

 

Quartiers Breil et Madeleine Champ de Mars – Nantes

Ainsi, au Quartier Breil, la collaboration se poursuit cette saison encore autour de plusieurs projets : une performance silencieuse pour l’événement Mais Yes !, le solo Tiondeposicom de Marc Lacourt, la pièce Pas au tableau proposé dans deux classes de l’école Jacques Prévert et le projet participatif Atlas du geste d’Elisa Ferrari. Du côté de Madeleine Champ de Mars, Ambra Senatore imaginera une drôle de déambulation dansée, pleine de surprises et d’interactions, pour fêter les 10 ans de la Maison de Quartier..