Médiation et culture chorégraphique

Faire découvrir la diversité de la création, faire naître des émotions, enrichir un vocabulaire, développer une sensibilité, aiguiser le sens de la critique … sont les composants essentiels de la politique d’éducation artistique et culturelle portée par le CCNN. En partenariat avec les équipes pédagogiques des établissements, il organise de nombreuses actions artistiques pour sensibiliser les publics scolaires à la danse. Celles-ci se déclinent sous la forme de parcours chorégraphiques adaptés à chaque groupe, allant de l’intervention théorique à la pratique en passant par la rencontre des œuvres. Grâce aux dispositifs soutenus par les collectivités et l’Etat : Théâtre et danse à l’école, Grandir avec la Culture, Les Jeunes ont du Talent, Danse au bac … Le CCNN tend à transmettre l’idée d’une danse ouverte aux autres et au monde.

A L’ECOLE

Tous petits, et déjà plongés dans l’immersion dansée. Pour les élèves des écoles nantaises, le CCNN a imaginé des parcours de découverte et de pratique autour de deux propositions artistiques : Petits Pas de Ambra Senatore pour les tous petits et Tiondeposicom de Marc Lacourt pour les primaires.


Ecole maternelle et primaire La Sarmentille du Landreau

Après une petite forme dansée créée l’an dernier, l’élan continue au sein de l’école La Sarmentille avec deux propositions : Petits Pas pour les petits de maternelle, et un parcours chorégraphique autour de Tiondeposicom de Marc Lacourt à destination des classes élémentaires.

 

Ecole maternelle Chêne d’Aron de Nantes

Le CCN de Nantes accompagne depuis cinq ans l’équipe pédagogique de l’école maternelle Chêne d’Aron dans l’expérience sensorielle de l’art chorégraphique. Cette saison, les classes de petite, moyenne et grande sections, découvriront le projet Petits Pas.

 

Petit Pas

Pièce courte d’Ambra Senatore pour deux danseurs où les histoires se racontent et se dansent, où paroles et mouvements se croisent et s’entrecroisent. Emmenés par les interprètes Vincent Blanc et Lise Fassier qui s’immergent dans les classes, les enfants se confrontent à la danse, se questionnent aussi lors d’un temps d’échange et de jeux chorégraphiques.

Tiondeposicom

Présenté à l’occasion du festival Petits et Grands, le solo de Marc Lacourt invite les plus jeunes à bricoler une histoire. Avec lui, la danse est un jeu d’enfant, une blague, un numéro dansé et parlé. Une perruque blonde comme seul costume, le danseur passe d’un personnage à l’autre, tour à tour monstre, fantôme, prince ou princesse. À moins qu’il ne lui faille un peu d’aide sur scène…

 


AU COLLEGE

Le plan Grandir avec la culture, conduit par le département de la Loire-Atlantique, élargit les horizons artistiques des collégiens dans toutes les directions : musique, danse, arts plastiques, cinéma… Au plus près des artistes, les adolescents abordent autrement la question de la création chorégraphique.


Collège Victor Hugo – Nantes

Deux classes de 6e pourront suivre de très près la dernière création d’Ambra Senatore, Scena Madre. En spectateurs curieux
et actifs, ils bénéficieront d’une sensibilisation à la danse, assisteront à une répétition et pourront entrer en danse lors de deux ateliers.

 

Collège La Reinetière – Ste-Luce-sur-Loire

Une classe de troisième vivra une année de danse autour de l’univers chorégraphique d’Ambra Senatore et d’un focus sur le «MOT». Ce grand parcours chorégraphique passera pas un temps de sensibilisation à la danse et aux missions et métiers du CCNN, et 15h d’ateliers de pratique pour façonner ensemble une courte forme dansée présentée dans le cadre des 10 ans des rencontres Jeunes en Scène de Sainte-Luce-sur-Loire (30 mai/1er juin 2017). Ce parcours les mènera aussi dans les répétitions publiques d’Ambra Senatore où ils pourront voir les danseurs au travail et échanger avec eux. Une classe de 5e vivra, elle, un petit parcours chorégraphique en trois temps : une sensibilisation, une répétition ouverte, et quatre heures de pratique en mouvement.

 


AU LYCEE

Qu’ils soient apprentis journalistes, designers ou danseurs amateurs, les lycéens plongent avec toute l’effervescence de l’adolescence dans la matière «danse». Le CCNN les accompagne dans chacune de leur découverte – spectacles, ateliers, rencontre d’artistes, de leurs projets de classe et leur création de spectacles.


Les jeunes ont du talent

Ce dispositif de la Région des Pays de Loire en direction de jeunes lycéens et apprentis encourage la diversité des talents dans toute expression artistique. Le CCNN s’y associe et accompagnera, cette année, le spectacle des lycéens du Sacré-Cœur à Nantes, présenté lors de la journée régionale Les jeunes ont du talent du 17 mai 2017, au Mans.

 

Brio

Destiné aux lycéens, Brio est un programme d’Ouverture Sociale et d’Égalité des Chances commun de quatre grandes Écoles nantaises (Audencia-École de Management, École Centrale de Nantes, École des Mines de Nantes, et Oniris, École vétérinaire et ingénieur agroalimentaire). Sur le principe du tutorat, il facilite l’accès aux études et au savoir pour tous. Dans ce cadre, quinze lycéens s’immergeront dans l’art chorégraphique autour de la création 2016 d’Ambra Senatore Pièces. Un beau parcours, d’octobre à janvier, pour assister à une répétition publique au CCNN, se lancer dans deux ateliers de pratique.

 

Break

Chaque année, l’association Culture Pop initie huit classes de Loire-Atlantique au journalisme culturel : comme les grands, ils rencontrent les artistes, vont au spectacle, et écrivent dans le magazine gratuit Break. Cette saison, les élèves de la classe de 1ère L du Lycée Monge de Nantes, viendront travailler au CCNN : spectateurs d’une répétition publique, ils mèneront une interview avec Ambra Senatore pourune parution dans Break et entreront en mouvement lors d’un atelier.

 


Le CCNN s’implique dans des partenariats avec des établissements engagés dans des projets au long cours autour de la danse. L’accompagnement des élèves (de Danse au bac, des classes sport-études, du Conservatoire à Rayonnemnt régional de Nantes, de Danse et natation synchronisée ou ceux de danse et design graphique) se construit autour de parcours et interventions, multipliant les expériences de la culture chorégraphique..


Danse au bac – Lycée Saint-Dominique de St-Herblain

Le CCNN est le nouveau partenaire missionné par la DRAC pour accompagner cette formation Danse au bac, qui permet aux élèves, de la seconde à la terminale, d’acquérir des savoirs pratiques et théoriques en danse. Le CCNN mettra à disposition des enseignants et des élèves de Saint-Dominique son savoir-faire : des ateliers de pratique, des accompagnements de projets, des interventions en culture chorégraphique.

 

Danse et natation synchronisée

Pour la deuxième année consécutive, le CCN intervient auprès des nageuses du pôle espoir de natation synchronisée de Nantes. Au-delà d’objectifs techniques nécessaires, le travail en danse sera d’affiner la conscience du corps en mouvement  et le champ de l’interprétation.
Ainsi, nous chercherons à développer la curiosité de chacune des athlètes, en stimulant leur créativité et l’épanouissement de leurs personnalités au sein du « corps de l’équipe ». Les nageuses suivront également des répétitions publiques et assisteront aux différents spectacles de la compagnie.

Classes sport-études de La Perverie – Nantes

Pour la première année, La Perverie et le CCNN construisent ensemble un large projet chorégraphique. Il s’agit de proposer, autour de l’univers dansé d’Ambra Senatore, des parcours, interventions, pratiques et découvertes pour tous les élèves, de la maternelle à la terminale.

 

Le Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes

Le CCNN et le Conservatoire de Nantes entament un partenariat ambitieux, afin de proposer aux étudiants inscrits de se confronter à la réalité du métier de danseur en les invitant régulièrement à des temps de répétition, de création autour du répertoire de Ambra Senatore ou des compagnies invitées. Une mise en situation professionnelle des étudiants avec la transmission d’un extrait de « Passo » et sa restitution publique viendra également enrichir cette collaboration.

 

Danse et design graphique

Le lycée Léonard de Vinci de Montaigu et le CCNN entreprennent un partenariat innovant à la croisée entre la danse et le design graphique. Avec la classe de terminale Sciences et technologies du design et des arts appliqués et la classe de BTS Design graphique, deux thématiques de travail – la mue et la trace du mouvement – vont guider les élèves dans la découverte du corps dansant. Les ateliers et rencontres avec des œuvres chorégraphiques aboutiront à la conception de dispositifs scéniques et le design d’une mallette pédagogique numérique.


A L’UNIVERSITE

La fac s’agite de mille et une énergies. La jeunesse s’y forme l’esprit, mais aussi s’ouvre sur le monde et sur les arts. Le CCNN investit le campus nantais pour éveiller la curiosité autour de la danse et proposer des ateliers aux étudiants, comme aux enseignants.

Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education – Nantes

Le CCNN rejoint le partenariat de l’ESPE Nantes avec la DRAC des Pays de La Loire pour les formations spécifiques dans les champs des arts et de la culture. Les futurs enseignants expérimenteront un partage de la gestuelle d’Ambra Senatore.


Ambra Senatore défend l’idée d’une danse ouverte aux autres et au monde, pour tous et avec tous. Soucieux de s’ouvrir à tous les milieux et tous les publics, le CCNN a construit des partenariats avec des établissements médicaux dans des dispositifs bâtis sur mesure.


Avec le Service médico-psychologique infanto-juvénile du CHU de Nantes

Guidé par la thématique du rêve et de la BD, Vincent Blanc interviendra auprès du groupe passerelle Little Nemo lors de quatre ateliers exploratoires pour éveiller d’autres consciences du corps et développer l’expressivité de chacun.

 

Avec l’Institut médico-éducatif de Vertrou

Depuis 2015, le CCNN incite les jeunes à entrer dans le monde de la danse et découvrir le plaisir du mouvement, dans un rapport corporel à l’autre. Cette saison, huit jeunes de l’IME sont invités, de novembre 2016 à juin 2017, à un parcours «exploration du geste dansé» mené par Vincent Blanc, danseur et responsable pédagogique du CCNN.