CIE CATHERINE DIVERRÈS // Jour et Nuit


Jour et Nuit

 

Avec cette nouvelle pièce, Catherine Diverrès couronne plus de quarante ans de carrière. Sur scène, neuf interprètes fidèles de la chorégraphe cherchent une réponse dansée à cette question : « Que veut dire l’alternance du jour et de la nuit, pour vous ?». Dans ce va et vient de lumières, d’astres, et de couleurs, Catherine Diverrès poussera ses danseurs à explorer leur part de rêve, d’éros, de secrets, d’imaginaires débridés. Elle-même annonce qu’elle fera montre d’une grande liberté stylistique, s’autorisant romantisme, expressionnisme, ambiances sombres et joie !


Chorégraphie Catherine Diverrès
Collaboration artistique et scénographie Laurent Peduzzi
Danseurs  Pilar Andres Contreras, Alexandre Bachelard, Lee Davern, Nathan Freyermuth, Harris Gkekas, Capucine
Goust, Isabelle Kurzi, Rafael Pardillo, Emilio Urbina
Création lumière
Marie-Christine Soma assistée de Fabien Bossard

Son Kenan Trévien
Costumes  Cidalia da Costa
Textes : Hymnes à la nuit, Novalis (extraits)
Musique (en cours…) Seijiro Murayama, Shirley Bassey, Alban Berg, Jimmy Hendrix
Production Compagnie Catherine Diverrès / association d’Octobre
Coproduction Le Volcan – Scène nationale du Havre ; Les Quinconces – L’espal, Scène nationale, Le Mans ;  Le Manège – Scène nationale de Reims ; Charleroi danse, Belgique ;  Les Halles de Schaerbeek, Bruxelles ; Festival Faits d’hiver ;  MAC (Créteil) ;  La Coupole, Saint-Louis ; Alsace et dans le cadre de l’Accueil studio : ICI Centre chorégraphique national, Montpellier ; Pôle-Sud, CDCN, Strasbourg ; Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre chorégraphique national de Mulhouse ; Centre chorégraphique national de Tours ; CCN de Nantes ; Viadanse, Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort, Le Granit scène nationale de Belfort
Soutien Théâtre d’Orléans ;  Théâtre national de Chaillot ; Quai 9, Lanester .


Catherine Diverrès

Catherine Diverrés a marqué de ses œuvres le paysage de la danse française depuis les années 80. Sa rencontre avec Kazuo Ohno, figure du butô, fut déterminante pour élaborer un langage particulier qu’elle a transmis à plusieurs générations de danseurs. Après quinze années passées à la tête du Centre chorégraphique national de Rennes aux côtés de Bernardo Montet, elle créée sa propre compagnie, l’association d’Octobre, et s’installe à Vannes en 2012, au sein du Studio 8. Fin juillet 2018, nouveau départ. La compagnie quitte le Studio 8 mais reste basée en Morbihan à Vannes pour l’heure. Elle continue de creuser son sillon sur un territoire qu’elle ne souhaite pas abandonner en si bon chemin. La première série de répétitions de Jour et Nuit, création 2019, ferme la « parenthèse ».