R14 – JULIEN GROSVALET


EN RÉSIDENCE DU 5 AU 17 JUIN AU CCNN

SORTIE DE RÉSIDENCE LE JEUDI 15 JUIN À 19H AU CCNN

Tsunami

D’un événement catastrophe, Julien Grosvalet a fait pièce. Le tsunami de décembre 2004 qui a frappé l’Asie du Sud-Est lui a servi de tremplin de création. Comment relier le déchainement naturel et la submersion affective, émotive, physique ? Comment la danse entre – t-elle en résonance avec le bouleversement, l’avant et l’après d’un monde qui bascule ? Cette quête abstraite et sensorielle guide les cinq interprètes dans une nouvelle relation à l’espace, aux gestes, au fil qui se tend entre la fureur du monde et les élans intérieurs.
Après avoir présenté une étape de travail de son solo, La Première Vague en février 2016, le CCNN poursuit l’aventure avec R14 et vous propose de découvrir ce quintet en cours de création.


Chorégraphie Julien Grosvalet
Interprètes Laida Aldaz Arrieta, Grégory Alliot, Lise Blanc-Fassier, Arthur Orblin, Gaël Rougegrez
Création sonore Guillaume Brunet, Erwan Coutant
Création lumières Rozen Ulliac et Julien Grosvalet
Costumes Bérengère Marin assistée par Julien Grosvalet
Regard extérieur Jean-Christophe Paré
Production Association Room 12+2
Production déléguée [H]ikari Production
Coroduction Le Théâtre, scène Nationale de Saint-Nazaire, le CCNN dans le cadre de la cellule d’accompagnement à l’émergence
Accueil en résidence Les Fabriques-Laboratoires Artistiques (Nantes)
Soutien Le 783 (Nantes), Le Point Ephémère, Les Eclats, SE.S.TA (Prague), Conseil régional des Pays de la Loire dans le cadre de l’aide à la maquette, Les Fabriques-Laboratoires Artistiques (Nantes), Les Journées Danse Dense.


Julien Grosvalet

Dès l’âge de quatre ans, Julien pratique la danse dans les différentes écoles de Saint-Nazaire, avant d’intégrer le Conservatoire National de Région de Nantes de 1998 à 2000 où il créé He venido. Il poursuit et conclu sa formation à P.A.R.T.S. (Bruxelles), l’école d’Anne Teresa de Keersmaeker où il crée entre autres The last one standing, pièce pour sept danseuses, le solo Split, le duo Scrum en collaboration avec Lieve de Pourcq qui sera présenté de nombreuses fois en France (festival d’Automne au théâtre de la Bastille lors de P.A.R.T.S. à Paris en 2001) puis en Belgique à P.A.R.T.S., à l’espace culturel Jacques Franck dans le cadre du festival d’ici et d’ailleurs, au théâtre de Malines…
Parallèlement, il crée Bulle de nerfs en étroite collaboration avec Julie Pavageau, duo qui sera présenté avec le solo Split au festival universitaire de Nantes au printemps 2002. La même année, il rejoint le Centre Chorégraphique National de Nantes où il danse dans l’ensemble des pièces de Claude Brumachon (créations et pièces du répertoire). En 2003, il travaille également à Barcelone avec Ramon Oller. Il se consacre donc exclusivement à sa carrière d’interprète mais en 2012, Claude Brumachon lui propose une carte blanche et il crée en janvier 2014 le trio Forbidden lights au CCN de Nantes.