INUI • Laurie Peschier-Pimont & Lauriane Houbey // Waving


RÉSIDENCE HORS LES MURS

SORTIE DE RÉSIDENCE LE 17 MAI À 19H AU CARGO – SEGRÉ

Waving (Titre de travail)

En partenariat avec Le Cargo – Segré

Attention à la vague : chorégraphique, sonore, humaine, océanique. Waving est un projet pour cinq danseuses et un groupe d’amateurs imaginé par INUI, le duo Laurie Peschier-Pimont et Lauriane Houbey. Les deux chorégraphes réunies sous la plateforme Météores activent dans leur travail la notion de « maysage » : un paysage en mouvement, qu’elles arpentent dans leurs créations in situ, immergées. Waving, dont une étape performative sera présentée dans Primavera en mai prochain, est pensée comme une danse chorale en dialogue sensible avec une assemblée de spectateurs aux prises avec cette remuante déferlante humaine.


Chorégraphie INUI / Laurie Peschier-Pimont & Lauriane Houbey
Interprètes Claudia Catarzi, Michal Mualem
Production Bora Bora productions
Productio déléguée Météores
Coproduction CCNN (Soutien à l’émergence)
Soutien Ville de Nantes (Soutien à l’émergence), LA* danse en Fabrique, La Fabrique Chantenay, D.O.G. Parcours Constellaire, SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS / Cie 29×27, Collectif Danse Rennes Métropole, Cie Zutano Bazar, Région Pays de la Loire, Accueils en résidence SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS / Cie 29×27, La Fabrique Chantenay, Collectif Danse Rennes Métropole


INUI_Laurie Peschier-Pimont & Lauriane Houbey

Leur collaboration artistique débute en 2012 avec la création de Matrice, une pièce chorégraphique et paysagère questionnant les conditions d’émergence d’un geste collectif, et jouant de l’articulation entre l’individu, le groupe et le contexte. Depuis, leur recherche porte une attention sur des notions environnementales, jusqu’à déployer, en pratiques et en performances, la notion de maysage – le paysage en mouvement. En 2015, elles initient le processus de création de Waving, une danse chorale océanique composée pour un large rassemblement de danseurs amateurs et professionnels. Elles ouvrent simultanément le chantier de création de childhood manifesto, pièce chorégraphique in-situ jouée en duo à l’orée d’intimes paysages aquatiques. En 2016, elles présentent une première édition de l’École d’Art Sauvage autour de la notion de maysage pour le festival Marcher Camper Flotter à l’invitation de think-think-think Nantes.
Les projets de Laurie Peschier-Pimont et Lauriane Houbey sont portés par la plateforme Météores créée en 2010 par quatre danseuses & chorégraphes (Emi Sri Hartati Combet, Aline Landreau, Laurie Peschier-Pimont et Agnieszka Ryszkiewicz) et implantée à Nantes.