WLDN • Joanne Leighton // Corps Exquis


Corps Exquis

 

On connait les cadavres exquis ces récits – héritage des Surréalistes ! – emboités au fil d’une imagination débridée qui brouillait les pistes de la question de l’auteur. En 2012, dans Exquisite Corpse, Joanne Leighton chorégraphie une marche lente d’une minute, puis invite un chorégraphe à continuer cette première séquence de geste, et ainsi de suite, associant 57 chorégraphes chorégraphes – parmi lesquels François Chaignaud, Myriam Gourfink, Daniel Linehan, Latifia Laabissi ou Ambra Senatore – chacun composant un module d’une minute à partir des dix dernières secondes du précédent. C’est en invitant chaque chorégraphe à transmettre comme il le souhaite ses matières chorégraphiques, qu’un cadavre exquis est ainsi construit. C’est aujourd’hui, à partir de cette grande partition de 58 interventions, que les collaborateurs artistiques s’associent pour créer Corps Exquis dans une nouvelle création d’un solo à trois corps, et retracent les sillons d’une matière pétrie de cassures, d’influences et de continuités pour interroger la réalité et la permanence de l’œuvre.

.


Chorégraphie, conception Joanne Leighton
Artistes chorégraphiques Lauren Bolze, Marion Carriau, Yannick Hugron
Musique Peter Crosbie
Costumes Alexandra Bertaut à partir des costumes de Corine Petitpierre (Exquisite Corpse – 2012)
Lumières Maryse Gautier
Scénographie Nicolas Floc’h
Assistante Marie Fonte
Regard extérieur Jérôme Andrieu
Production WLDN
Coproduction La Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne ; Espace 1789, scène conventionnée danse ; Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie, direction Emmanuelle Vo-Dinh ; CCNN – Centre Chorégraphique National de Nantes dans le cadre de l’Accueil Studio ; Théâtre Jacques Carat de Cachan ; Collectif Essonne Danse (en cours). Accueilli en résidence au Théâtre de la Passerelle de Palaiseau.
Soutien Département du Val-de-Marne.

Création à partir d’Exquisite Corpse (2012)
Coproduction du Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort – Le Rive Gauche, scène conventionnée pour la danse – Saint-Etienne de Rouvray – Le Granit, scène nationale de Belfort – La Filature, scène nationale de Mulhouse.

WLDN / Joanne Leighton est en résidence longue 2017-2019 au sein du Paris Réseau Danse : Atelier de Paris / CDCN, l’Etoile du Nord – Scène conventionnée danse, micadanses – ADDP et le studio Le Regard du Cygne-AMD XXe. En résidence triennale 2018-2020 avec le Collectif Essonne Danse et la DRAC Ile-de-France.
En résidence 2018/2021 à l’Espace 1789, Scène conventionnée danse Saint-Ouen, avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis | ARCADI Ile-de-France soutient WLDN dans le cadre du parcours d’accompagnement et cela durant trois saisons 2017-2020 | WLDN est subventionnée par la DRAC Ile-de-France au titre des compagnies conventionnées et par la Région Ile-de-France au titre de le Permanence Artistique et Culturelle.


Joanne Leighton

Chorégraphe belge d’origine australienne installée en Ile-de-France, elle créé en 2015 sa compagnie WLDN après avoir œuvré ses projets chorégraphiques pendant 18 ans à Bruxelles puis dirigé le CCN de Belfort (2010-2015). Joanne Leighton crée des pièces pour plateau, et pour des sites spécifiques ou « hors les murs ». En 2011, elle crée à Belfort la pièce chorégraphique Les Veilleurs, pour 730 participants sur une années, qu’elle remonte à Laval, Rennes, Haguenau, Freiburg et aujourd’hui Évreux. En parallèle, elle instaure une pratique de marche performative avec WALK #1 Belfort-Freiburg, un parcours de 127 kilomètres.