Retrouvez toute la programmation sur
festival-trajectoires.com

Avec la danse comme point de repère​ ​et les lieux culturels comme espace​ ​de jeu, Trajectoires trace de nouvelles​ lignes artistiques pour mettre la ville​ ​en mouvements.

Ce nouveau festival de danse dans la métropole nantaise est un appel à obliquer les corps et expérimenter des trajets et cheminements artistiques. Pendant huit jours, la programmation aura la bougeotte, de lieux en lieux, de places en places, dessinant de larges courbes chorégraphiques baladeuses. Une semaine pour se rassembler, découvrir, s’étonner et déployer la danse en tous endroits. Dans un précipité de formes chorégraphiques, de jeunes têtes chercheuses croiseront des artistes reconnus. Car l’horizon de Trajectoires sera ample et ouvert autour des chorégraphes et danseurs d’ici et d’ailleurs.
Rendez-vous impulsif, contemplatif et festif, Trajectoires invite à tisser de nouveaux liens entre les danseurs et le public, entre les disciplines artistiques et les lieux culturels, entre une ville et un art du mouvement. Libre et sans assignation.
Proposé par le CCNN, ce festival se fonde sur d’une direction artistique partagée avec le lieu unique, Théâtre ONYX, TU-Nantes, Le Grand T, Stereolux, Musique et Danse en Loire Atlantique. Il associe aussi pour sa première édition le Centre National de Danse Contemporaine – Angers , le Musée d’arts de Nantes, le Château des ducs de Bretagne – musée d’histoire de Nantes, L’Atelier – espace d’exposition municipal dédié à l’art contemporain, le Passage Sainte-Croix, le SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS – Cie 29×27 et Honolulu Nantes. Il bénéficie du soutien de la Ville de Nantes, du Département de Loire-Atlantique, de la Région des Pays de la Loire.

Exposition JEST 

Née à partir de deux images tombées par terre accidentellement : celle du départ d’Apollo 11 et celle d’une femme qui brandit un fusil, l’exposition JEST rassemble cinq générations de photographies d’archives familiales d’Ilaria Turba, couvrant une période qui va de 1870 à nos jours. Ces photographies originales sont le point de départ d’une recherche visuelle qui se développe comme un jeu – parfois tourbillonnant – de renvois, répétitions, pièges, changements de contexte et transformations, au bout desquels les frontières entre la vérité et la fiction sont brouillées.

JEST met en exergue des éléments ironiques, absurdes, imprévisibles, comme des courts-circuits surréalistes qui éclatent, parfois en secret, dans le mouvement cyclique et rassurant de l’histoire avec un petit et un grand H. L’exposition ne s’arrête pas là. A la découverte des images présentées s’ajoute pour le visiteur l’expérience d’installations interactives, appelées Acts. Autant de manières d’entrer en jeu en recomposant de nouvelles images, en découvrant des éventails en mouvement, en jouant à un jeu de cartes façon Memory… et de créer de nouveaux JEST.

DU DIMANCHE 20 JANVIER AU DIMANCHE 11 FÉVRIER I 13h à 19h – Le dimanche 10h à 15h – FERMÉ LE LUNDI
L’Atelier — Espace d’exposition municipal dédié à l’art contemporain — Nantes

Entrée libre – Attention place limitée

 


Éventails (JEST act#5) 

Une photo d’archives familiales représentant plusieurs femmes, chacune avec un éventail. Une photo, déclinaison de la première, en fond sombre et éventails blancs surexposés. Le point de départ d’une installation plastique et chorégraphique, conçue par Ilaria Turba et Ambra Senatore, se saisissant de l’éventail comme symbole des secrets. Des secrets de femmes, recueillis lors de rencontres et de résidences à Nantes et en Italie…

SAMEDI 20 ET 27 JANVIER 13h30 –  15h – 16h30 – 18h
DIMANCHE 21 ET 28 JANVIER
I 10h30 – 12h – 13h30
L’Atelier — Espace d’exposition municipal dédié à l’art contemporain — Nantes

Entrée libre – Réservation obligatoire auprès du CCNN au 02 40 93 30 97

 


Unisson
Cie Kashyl / Ashley Chen 

en co-organisation avec le CNDC – Angers

Ashley Chen prend la mesure des maux de l’époque, déplorant la précipitation d’une vie urbaine contemporaine marquée par l’individualisme, la surconsommation, la crainte de la mixité et la méfiance. Unisson mêle une danse hybride à une problématique de reflux imposée par une écologie décroissante. Et suggère une résolution par la simplicité et le rappel de la dimension sociale positive des danses populaires : 6 interprètes explorent différents types de danses, puis les recyclent en une nouvelle chorégraphie métissée, fondée par la notion d’ensemble… Pour atteindre une félicité commune.

LUNDI 22 ET MARDI 23 JANVIER I 19h
CCNN
Tarifs 15€ — réduit 10€

Acheter vos places

 


In girum imus nocte​ ​et consumimur igni
Cie Aldes​ ​/ Roberto Castello

Un titre latin énigmatique pour une pièce où​ ​la danse est convulsion et le geste subi jusqu’à aliénation. Sur un rythme hypnotique, éclairée par rafales, une humanité à la dérive avance vers sa fin (ou son salut ?). Des hommes et des femmes dans une saccade de gestes, poussés par une pulsion entraînent le spectateur dans une course effrénée et obsessionnelle.
Roberto Castello dont le travail en Italie​ ​a influencé Ambra Senatore et beaucoup​ ​de chorégraphes amène ici les spectateurs​ ​à sonder leurs limites, et ainsi, mieux​ ​connaître leurs sentiments, leur coeur.

MERCREDI 24 ET JEUDI 25 JANVIER I 19h
CCNN
Tarifs 15€ — réduit 10€

Acheter vos places

LIRE LA DANSE avec Roberto Castello
SAMEDI 27 JANVIER I 16H30
Médiathèque Charles Gautier-Hermeland

Promenade au musée

Au fil d’une déambulation dans les salles du Musée d’arts de Nantes, Ambra Senatore et ses interprètes proposent aux visiteurs une halte prolongée et ludique devant certains chefs d’oeuvres de l’exposition consacrée à Nicolas Régnier. Mimetisme des gestes et expressions nous invite à déchiffrer avec décalage les arcanes des oeuvres présentées.

VENDREDI 26 JANVIER I 14h – 15h – 18h

SAMEDI 27 JANVIER I 12h – 14h – 15h

Musée d’arts de Nantes
Entrée libre sur présentation d’un billet d’entrée du musée

Let’s dance !
La Ruse / Bérénice Legrand

Un bal rock interactif pour se surprendre à lâcher prise. Le grand studio du CCNN se transforme en un véritable dancefloor aux sons des musiques de Elvis, Les Stones, en passant par La Femme, David Bowie, Les Rita Mitsouko… Laissez vous guider par Lucie Collardeau et Bérénice Legrand, et devenez les « Let’s dancers » de ce spectacle interactif explosif !

SAMEDI 27 JANVIER I 21h
CCNN
Tarifs 15€ — réduit 10€

Acheter vos places