Historique

L’humain traverse toute mes pièces.
Je cherche une danse qui rencontre les gens et propose une relation humaine,
laissant place à la fragilité, au doute, au sens critique, au partage et à l’humour.

 

Le temps des Capucins

Le CCNN est installé dans un ancien couvent et sa Chapelle, rue noire à Nantes. Ces bâtiments ont été créés entre 1873 et 1875 par les architectes Constant et Louis-Prudent Douillard (grand prix de Rome en 1852) qui se sont inspiré de l’art roman italien.

Les Capucins, ordre dérivé des Franciscains s’y installent en 1874. Maintes fois expulsés et réinstallés au gré de l’histoire, les moines ne quitteront définitivement la rue noire qu’en 1984.

La ville de Nantes devient propriétaire

En 1985, le couvent est vendu avec son parc et sa chapelle à la ville de Nantes.

En 1991, le couvent des Capucins accueillera le centre médico-psychologique installé avant rue de Gigant et le parc devient un jardin public en 1993.

Dans les années 1990, la chapelle est occupée par des expositions d’artistes comme Pierrick Sorin.

Création du CCNN : les années Brumachon-Lamarche

En 1992, le Centre Chorégraphique National de Nantes est officiellement créé dans l’ancienne chapelle des Capucins de la rue Noire qui réunit le studio de répétition, baptisé studio Jacques Garnier (en hommage au danseur et chorégraphe, fondateur du Groupe de Recherche Chorégraphique de l’Opéra de Paris), et les bureaux administratifs. Entre 2001 et 2002, de nouveaux travaux d’amélioration sont réalisés. Claude Brumachon en est le directeur, avec à partir de 1996 Benjamin Lamarche comme co-directeur. Les deux danseurs et chorégraphes de la Cie Brumachon-Lamarche créent ensemble depuis 1981, dans une recherche autour des groupes humains et du geste juste, nécessaire et non gratuit. Ils dirigent le CCNN pendant 23 ans permettant l’implantation de la danse contemporaine dans le paysage nantais et ouvrant le lieu pour en faire un endroit de partage.

En 2016, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche créent une nouvelle compagnie, Sous la peau, afin de poursuivre leur travail chorégraphique.

 –

Depuis le 1er janvier 2016, la danseuse et chorégraphe Ambra Senatore a pris la direction du CCNN.